Court historique

Contribuer à l’amélioration de l’Etat de Droit et de la Gouvernance démocratique au Cameroun via la promotion et la consolidation de la citoyenneté définie comme la

PRODESV

par admin1

  • Budget 20,000,000.00
  • Contrib. UE €20,000,000
  • Jours restants 1133
Pourcentage levé :
0%
Le montant minimum est €72 Le montant maximum est € Put a valid number
Couverture géographique

admin1

7 Campagnes | 0 Campagnes aimées

Voir la bio complète.

Historique de la campagne

(Programme de Développement Economique et Social des Villes
Secondaires Exposées à des Facteurs d’Instabilité)

Renforcer la stabilité régionale et une meilleure gestion des migrations au Cameroun.

Renforcer la capacité des villes secondaires pour faire face aux crises, accueillir de nouveaux arrivants et promouvoir le développement socio-économique communal inclusif dans le respect de l’environnement.

L’action sera menée dans les régions de l’Extrême-Nord, du Nord de l’ Adamaoua, de l’ESt et du Sud.

Communes, populations.

  • Fonds Spécial d’Equipement et d’Intervention Intercommunale (FEICOM)
  • 2. Kreditanstalt für Wiederaufbau (kfW) à travers une délégation de de l’Union Européene pour la gestion
  • durée du projet :

    72 mois

    date de début prévisionnelle :

    01 novembre 2018 jusqu’au 31 octobre 2024

Coût total : 20 000 000 EUR (13 119 140 000 FCFA)

Contribution de l’U.E (ressources 11ème FED) : 20 000 000 EUR

“L’action concerne essentiellement des zones d’accueil de réfugiés, de déplacés internes et d’autres migrants au Cameroun caractérisées par une pression sur les ressources disponibles, la cohabitation de populations autochtones et migrantes et par le risque voire l’éclatement de conflits sociaux. Dans l’objectif de renforcer la capacité d’accueil et la résilience des villes – destinations privilégiées de tous les migrants et centres des conflits sociaux émergents – l’action appuiera 15 villes secondaires (villes entre 10 000 et 50 000 habitants) dans les régions du Septentrion, de l’est et du sud du Cameroun pour la construction d’infrastructures publiques. Celles-ci contribueront à la fois à l’amélioration du cadre de vie et des opportunités économiques des populations sur place. Elles permettront de promouvoir la paix sociale urbaine ainsi que le développement social et économique des villes secondaires dans leur perspective d’évoluer vers de véritables pôles de croissance économique secondaires. Le focus du PRODESV sur une approche de haute intensité de main d’œuvre (HIMO) – dans la réalisation ainsi que l’exploitation/entretien des infrastructures – aura des effets directs sur les emplois locaux. L’approche HIMO sera qualitative en incluant des formations d’initiation aux gestes et attitudes professionnels pour des jeunes vulnérables et fragilisés. Des formations techniques et professionnelles, soit de recyclage ou de perfectionnement, pour des jeunes réfugiés ou locaux présentant les prérequis nécessaires vont créer des compétences durables pour ces groupes-cible. Il est également prévu un renforcement des capacités des administrations des villes, des PME et des travailleurs. Sur la base d’un processus d’identification participatif et transparent, certains types d’infrastructure promus dans le cadre de cette action contribueront également à l’adaptation aux changements climatiques. Les capacités renforcées des communes pour mieux gérer des crises vont déployer des impacts positifs par rapport à la résilience des villes envers le changement climatique. Pour un impact rapide l’action financera également des mesures d’urgence dans les villes cibles.”

Résultat/produit 1 : Des infrastructures publiques promouvant le développement socio-économique des villes secondaires sont construites, exploitées, entretenues de façon durable et utilisées par les populations des communautés hôtes et des migrants.

Résultat/produit 2 : Des emplois et des opportunités d’entrepreneuriat local sont créés en lien avec la construction, l’exploitation et l’utilisation des infrastructures réalisées dans des villes secondaires.

Résultat/produit 3 : Les compétences professionnelles des réfugiés, déplacés internes et autres migrants ainsi que de leurs communautés hôtes sont renforcées.

Résultat/produit 4 : Les capacités des administrations des villes secondaires pour gérer des infrastructures mises en place et gérer des crises et conflits urbains émergents sont renforcées.

Résultat/produit 5 : Les capacités du personnel du FEICOM pour accompagner activement tous les volets de la mise en œuvre du PRODESV, ainsi que d’autres projets similaires dans le cadre de son mandat, sont renforcées.

Fond Spécial d’Equipement et d’Intervention Intercommunale(FEICOM)

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “PRODESV”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *